2020, suite et fin ?

Posted on Mon 06 January 2020 in autre

Je vous souhaite une très bonne année 2020.

Comme chaque début d'année, de nombreuses résolutions et décisions sont prises dans la vie des personnes d'où billet de journal.

Retour sur 2019 : Vanilla Linux

En 2019, j'ai annoncé la distribution Vanilla Linux. Un projet ambitieux basé sur des technologies alternatives comme LLVM/Clang (la suite complète), busybox, musl. Le projet a démarré sur les chapeaux de roue et a rapidement été utilisable cependant depuis quelques semaines l'activité a largement réduit.

En quelques mots :

  • LLVM 9.0.0 (avec libc++, libc++abi, compiler-rt, lld, lldb par défaut) ;
  • L'intégralité de X.Org fourni (+ mesa, wayland) ;
  • Les boîtes à outils Qt, Gtk, fltk, wxwidgets disponibles ;
  • La quasi totalité de Xfce ;
  • Une bonne partie de Mate ;
  • Les bases de KDE/Plasma ;
  • Une très grande partie de RetroArch avec des cœurs libretro.

Retour sur 2019 : Malikania

Pour ceux qui connaissent plus ou moins ce projet, c'est un jeu vidéo prévu comme un MMORPG avec un scénario complexe. Démarré en 2009, le projet n'a jamais vraiment décollé et subit un nombre incalculable de refontes basiques. Depuis quelques mois l'activité du projet est au point mort.

À l'heure actuelle ce qui est disponible :

  • Interfaçage avec la base de données PostgreSQL ;
  • Pile minimale graphique ;
  • Connexion réseau et authentification.

La liste est courte.

2020, la suite

Comme vous devriez le deviner, mon engouement pour le développement actuel s'est largement réduit notamment à cause de mon emploi à plein temps dans l'informatique qui a tendance à réduire mon envie de programmer sur mon temps libre. Aussi, comme beaucoup de personnes j'ai d'autres passions dans la vie dont je préfère profiter quand je ne suis pas au travail.

C'est avec un grand regret que j'annonce donc la fin du projet Vanilla Linux et ainsi celui du moteur de MMORPG qu'est Malikania.

Les autres projets tels que irccd, nsnake, paster ne sont pas impactés.

Les raisons : l'absence de retours

Une des principales raisons de ce choix est tout simplement l'absence de retour. J'essaye tant bien que mal d'attirer des personnes pour mes projets et on me donne des avis favorables. Parfois on passe sur le canal IRC et on me dit « ça a l'air intéressant je vais suivre » puis finalement cela reste sans suite.

L'absence de contributions est aussi un facteur de démotivation importante, bien qu'étant plutôt un programmeur soliste, le manque de contributions diminue l'avancé du ou des projets augmentant le goufre sans fin de les voir un jour sortir.

Les raisons : projets trop ambitieux

Ma passion pour le développement est inchangée et est d'autant plus forte que j'aime le développement basé sur les philosophies KISS, UNIX et minimalistes. En revanche, un peu trop rêveur je me lance dans des projets pharaoniques sans jamais me rendre compte de l'ampleur du développement requis.

Pour le cas de Vanilla Linux, le principal problème est la complexité de porter les paquets non-portables. En effet, un certains nombre d'applications m'ont litérallement arrachés les cheveux. C'est le cas de rust, firefox, elfutils, vte, lvm2 (liste non exhaustive).

Les raisons : les autres passions

Avec le logiciel libre et le développement j'ai plusieurs autres passions : le sport (la course à pied, vélo et VTT) ainsi que la musique. Avec si peu de temps libre alloué il est difficile de trouver un quota adéquat à partager.

Ainsi, à part faire tourner la terre moins vite je ne vois pas de solution que partager à part plus ou moins égales mes passions ainsi que le développement. Tant que les journées ne feront pas 72 heures il sera difficile de travailler sur des « gros » projets.

2020, la suite suivante

Loin l'envie d'arrêter de développer, je vais consacrer mon temps libre en développement dans un unique projet : un RPG “legacy” à l'ancienne en mode solo.

Et cette fois ci je vais me contenter de :

  • Faire des choses simples ;
  • Faire qu'un seul et unique projet de développement à la fois (modulo les bogues) ;
  • Ne pas sur-génériser le code.

Évidemment, ce jeu sera 100% libre et gratuit comme tout autre.

Cela signifie aussi que les projets irccd, paster et nsnake ne recevront pas de développement majeurs dans les temps à venir car je considère ces projets comme plus ou moins finis. Notez toutefois que paster est le seul à ne pas avoir de version stable actuellement et donc recevra encore un peu de développement mais pas dans l'immédiat.